Points Permis Pyrénées Stages de Récupération de Points du Permis de Conduire

Équipement & Loisirs

5 septembre 2016 |  

Terminé, les vitres teintées à l’avant !

Vitres teintées

Des centaines de milliers d’automobilistes vont devoir retirer le film teinté sur la vitre avant de leur véhicule. Sinon, ils risquent une amende et un retrait de points à partir de janvier 2017.

La mesure était dans l’air depuis plusieurs années, à la suite d’une demande formulée par le Conseil National de la Sécurité Routière. L’interdiction des vitres teintées – “surteintées”, doit-on dire pour être plus précis – s’apprête à devenir réalité. À partie du 1er janvier 2017 prochain, elles seront interdites à l’avant du véhicule, sous peine d’une amende de quatrième classe (135 €) et d’un retrait de trois points du permis de conduire. D’ici là, le Conseil d’État doit toutefois examiner deux recours contre la mesure, déposés par les professionnels.

À l’arrière, rien ne change

Sont considérées comme surteintées (et seront donc interdites) les vitres avec un taux de transparence inférieur à 70%. C’est le taux exigé pour l’homologation des véhicules sortant d’usine. Il restera en revanche possible de surteinter les vitres arrière. Même chose pour la lunette arrière, à condition que le véhicule soit équipé de deux rétroviseurs extérieurs.

C’est donc au nom de la sécurité que cette interdiction a été prise, car il est indispensable que le contact visuel soit possible entre le conducteur et les autres usagers de la route : autres conducteurs, piétons sur le point de s’engager sur la chaussée…

“Le surteintage réduit également la vision du conducteur, en particulier la nuit”, a également fait valoir le ministère de l’intérieur. L’interdiction doit enfin faciliter les contrôles des forces de l’ordre, qu’il s’agisse de sanctionner l’usage du téléphone au volant, d’une oreillette ou le non-port de la ceinture de sécurité.

Selon les professionnels du secteur, 5% des véhicules neufs immatriculés tous les ans étaient équipés de film sur les vitres avant. Soit environ 100 000/an depuis une dizaine d’années. Leurs propriétaires vont donc devoir procéder au retrait des films. Les conseils et tutoriels pour le faire soi-même foisonnent sur le Web. Chez les professionnels, le défilmage est facturé aux alentours de 70€.

BON À SAVOIR

Attention à l’achat d’occasion !

Il n’est pas simple de contrôler le taux de transparence des vitres et de s’assurer que l’on est bien au-dessus de 70%. Il faut donc penser à évoquer ce point avec le vendeur et, en cas de doute, à faire procéder au contrôle chez un professionnel, certains le proposant gratuitement.

Source : http://www.60millions-mag.com/

CONTACTER